Le Journal de Voyage MiHotel

Pour savoir où manger, où sortir, où faire du shopping, que visiter…

Gastronomie lyonnaise : 5 spécialités locales pour se réchauffer cet hiver

Gastronomie lyonnaise : 5 spécialités locales pour se réchauffer cet hiver

 

Fidèle à sa réputation de capitale gastronomique de l’hexagone, Lyon regorge de recettes toutes plus succulentes les unes que les autres. Voici cinq classiques qui donneront une pointe de chaleur et de gourmandise à votre hiver…

Découvrez nos Suites

La quenelle de brochet

Star des bouchons lyonnais, la quenelle est une spécialité locale incontournable. Nature, elle se compose de pâte (de semoule ou de farine), de lait, de beurre, d’œufs, et se déguste généralement accompagnée de sauce. Plat apprécié en périodes de fêtes, la quenelle se consomme tout au long de l’hiver. À Lyon, l’une de ses formes les plus répandues est la quenelle de brochet, petit poisson allongé des étangs de la Dombes.

Où déguster une bonne quenelle à Lyon ? : Au Petit Vatel, l’un des premiers établissements à commercialiser la fameuse spécialité (dès 1907). Dans l’un des traditionnels bouchons de la ville, comme chez Chabert (Vieux-Lyon), au café-comptoir Abel (Lyon 2) ou encore au Poêlon d’or (Ainay).

 

Le poulet Célestine

L’histoire raconte que cette recette tire son nom de Célestine Blanchard, Mère lyonnaise et patronne du restaurant du Cercle situé rue de Bourbon. En 1860, M. Rousselot, chef saucier de l’établissement, serait tombé sous son charme et aurait alors imaginé une recette de volaille en son honneur… avant de finir par l’épouser. Sauté au vin blanc et au cognac, agrémenté de champignons, de tomates, d’ail et de persil, le poulet Célestine figure aujourd’hui parmi les recettes bien gardées du patrimoine culinaire de la ville.

Où déguster un bon poulet Célestine à Lyon ? En vous rendant aux Halles Paul Bocuse (Lyon 3). Ce dernier était par ailleurs l’arrière petit-fils du couple Rousselot-Blanchard.

À lire aussi : Connaissez-vous les mâchons lyonnais ?

 

Le gratin de cardons à la moelle

Cultivé en hiver, le cardon est un légume ancien qui se rapproche de l’artichaut. Il se distingue par son goût subtilement amer et ses propriétés nutritives particulièrement intéressantes pour la santé. Cuit dans du bouillon de bœuf, gratiné au gruyère et accompagné de moelle, il constitue l’un des plats chauds par excellence de la cuisine traditionnelle lyonnaise.

Où déguster un bon gratin de cardons à Lyon ? Dans les bouchons lyonnais, comme le bouchon-comptoir Brunet (rue Claudia). À la Maison Malarte, qui perpétue la tradition gastronomique de Lyon (Saint-Genis Laval, Halles Paul Bocuse).

 

Le sabodet aux lentilles

Le sabodet est un grand classique chez les Gones ! Cette charcuterie moelleuse et croquante à la fois fait partie de la grande famille des saucissons à cuire. Cuit au vin rouge, le sabodet est un plat convivial et gourmand, idéal pour se réchauffer le corps (et les papilles) en famille ou entre amis. Généralement servi avec des lentilles, il symbolise parfaitement cette tradition culinaire lyonnaise généreuse et pleine de saveurs.

Où déguster un bon sabodet aux lentilles à Lyon ? Assurément chez Bobosse, qui propose plusieurs adresses de boutiques et restaurants dans Lyon.

À lire aussi : 5 grands chefs étoilés lyonnais à (re)découvrir

 

Les bugnes

Notre sélection s’achève avec une note sucrée pleine de douceur et de gourmandise ! Déformation du mot “beigne”, les bugnes sont de petites pâtisseries proches des beignets, saupoudrées de sucre glace, et qui se déclinent version moelleuse ou craquante… Traditionnellement consommées pendant la Chandeleur, elles ont investi les meilleures pâtisseries et boulangeries lyonnaises depuis quelques semaines, pour notre plus grand plaisir !

Où déguster de bonnes bugnes à Lyon ? : Chez l’emblématique Sève (plusieurs boutiques dans la ville), chez Bernachon (Lyon 6) ou encore dans la délicieuse boutique A la Marquise (Vieux-Lyon).

Réservez en 3 clics ici

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux !

Le Journal de Voyage MiHotel

Accéder au blog

Visiter Lyon : mon itinéraire 100 % Jazz !

Découvrez Belforte, la signature olfactive des Suites MiHotel

Voyageurs business : 4 conseils pour optimiser votre séjour dans nos Suites

Appel à planches : devenez partenaire de MiHotel !